sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Le Secret des Poignards volants de Zhang Yimou
Avec : Andy Lau, Ziyi Zhang, Takeshi Kaneshiro, Song Dandan

859. La dynastie Tang ne parvient plus à asseoir son autorité sur la Chine. Alors que les factions rebelles se multiplient, le pouvoir central charge deux capitaines, Leo et Jin, de démanteler la redoutable Maison des poignards volants. Leur mission les conduit à une jeune aveugle Mei qu’ils arrêtent parce qu’ils la soupçonnent d’être la chef de cette organisation secrète. Les deux officiers imaginent alors un ingénieux stratagème pour la démasquer. Jin aide Mei à s’évader tandis que Leo les suit en espérant que la captive les mènera jusqu’aux chefs de l’organisation rebelle. Mais les choses se compliquent quand Jin et Mei tombent amoureux l’un de l’autre…

Fort du succès mondial de Hero, Zhang Yimou poursuit son incursion dans le film de sabre en costumes – wu xi pian – un genre qu’il s’approprie progressivement. Heureuse surprise, il signe avec le Secret des poignards volants l’exacte antithèse de son film précédent, immonde tract politique faisant l’apologie du crime d’état. Le cinéaste préfère se concentrer sur un scénario plus complexe parfaite illustration d’un véritable humain. Il compose en effet un étrange trio amoureux dans lequel chaque protagoniste révèle progressivement sa dualité. Petit à petit, le film renie une part de l’héritage du wu xi pian pour basculer dans la tragédie et son final, un duel à mort dans la neige.

Zhang Yimou compense ainsi le relatif manque d’intensité des scènes d’action notamment parce que Andy Lau et Takeshi Kaneshiro, malgré leur talent, ne possèdent pas la technique d’un Jet Li. De toute évidence, ce n’est pas le but recherché, Zhang Yimou sacrifiant les arts martiaux au profit d’une forme de spectacle plus apte à séduire un large public. En conclusion, le Secret des poignards volants devrait surtout plaire à tous ceux qui n’ont jamais vu de film d’arts martiaux asiatiques.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2016 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)