sommaire littérature
chroniques de livre
dossiers et articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques littéraires

Kung-fu de François Armanet, Grasset
 

Une banale nuit d’hiver. Un homme assiste impuissant à une violente agression dans le métro. Tétanisé par la peur, il n’ose pas intervenir. Quelques minutes auparavant, il venait de quitter sans mot dire la femme avec laquelle il partageait sa vie, de peur qu’elle ne l’abandonne. Autre lâcheté. D’autres souvenirs refont surface…

Le roman embrasse le parcours chaotique de cet homme, des luttes des années 70 aux monastères de Shaolin. Le récit largement autobiographique se joue en deux temps : une évocations sans artifices de la Gauche Prolétarienne, ses idéaux et ses dérives racontées avec le ton de l’ancien combattant fatigué mais fier de son engagement puis le voyage initiatique en Asie où le héros retrouve son meilleur ami afin d’oublier une romance impossible avec une jeune actrice, égérie du cinéma français de l’époque.

Plus originale, ce récit offre un certain dépaysement d’autant plus qu’aux arts martiaux, se superpose un autre combat autrement plus difficile : celui de se faire accepter par l’être aimé. Pour le reste, un roman agréable à lire mais sans surprise.

Editions Grasset, 142 pages, 13 €
J.H.D. 

> autres chroniques



Copyright 2000-2016 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)