sommaire
@ disques
agenda
interviews
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques de disques

Sister Sonny
"The Bandit Lab"
(Rec 90/UMC)

Le calme avant la tempête...

Les quatre premiers titres de 'the bandit lab' : de la musique ascétique. Fioritures éparses, calmes blancs. Synthés gêlants soufflent et sifflent. Mélopées étirées. Musiques venteuses, épurée, engourdissante.
Et puis, brusquement avec 'Stupid and the silver fox', l'affaire se gâte. Sister Sonny se lève du mauvais pied. Leur musique désormais gauche s'engouffre saccadée et à tout va, vers la voix mortuaire du formatage radio.

Du bol, la tempête s'essoufle...

Avec plaisir, on retrouve le groupe des premiers instants. On ne s'ennuie pas, on somnole. Ces norvégiens lorsqu'ils tournent au ralenti, ont du charme, une classe ou même un certain classicisme. 'Thank you, Robert', 'Watching a house burn down' sont des morceaux séduisants en terres familières. Sur ce dernier pointe une voix féminine discrète. 'Girl at the heart of my grief' et sa mélodie métallique révèle une sensibilité, un potentiel émotionnel, peut-être l'équivalent norvégien de la "saudade".
Ce groupe gagnerait à être plus concis.Un album aux debuts et au final 'Watchman' largement recommandables.

BSGD
(bsgd [AT] purjus [POINT] net [*]) 

< autres chroniques <




Copyright 2000-2018 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)