sommaire
@ disques
agenda
interviews
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques de disques

Swell
"Everybody Wants to Know"
(Beggars Banquet/Labels)

Janvier 2000 : David Freel quitte San Francisco, la ville qui aura nourrit son songwriting inventif pendant plus de 10 ans, le temps de cinq albums avec Swell. De Miami, il envoie ses cassettes à ses complices Monte Vallier et Sean Kirkpatrick. Ces derniers les lui renvoient lui demandant de leur expliquer ses chansons...
Et voilà Freel qui décide de réaliser le 6eme album de Swell tout seul, comme au tout début de l’aventure d’ailleurs, accompagné d’un batteur, Rey Washam de Ministry, et prenant à sa charge tous les autres instruments.
Freel nous sert donc comme à son habitudes des compositions mêlant romantisme doux-amer et cynisme roublard. Ainsi sur ‘Like Poverty’, ‘Someday Always Comes’ ou encore ‘East N West’, le charme swellien agit toujours : cette façon bien particulière de vouloir faire rentrer des ronds dans des carrés, que cela soit dans les différentes strates de guitares ou bien dans les textes pour le moins tortueux. En revanche, on est un peu déçu de titres comme ‘Call Me’ ou ‘Try Me’ (ce dernier est particulièrement fadasse pour du Swell), même s’il ne sont pas dépourvus d’une certaine touche magique dans les refrains notamment.
Manque de peps, manque de soleil sûrement (Freel s’est depuis établi à Chicago), considérons ‘Everybody wants to know’ comme l’album d’un nouveau départ, mettons ce demi-faux-pas sur le compte de la rupture californienne – porter le poids d’un nom comme Swell sur ses ... je la fais, je la fais pas ? ... freeles epaules, c’est lourd. Freel avoue qu’il continuera la musique si les gens continuent à apprécier son travail. Alors pour cette fois seulement on ne va pas être tout à fait honnête avec lui. Le rendez-vous est pris dans 2 ans donc pour le retour en force de Swell dans toute sa splendeur.
Mickael
(mickael [AT] purjus [POINT] net [*]) 

< autres chroniques <




Copyright 2000-2018 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)