sommaire
@ disques
agenda
interviews
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques de disques

Quasi
"The Sword of God"
(Domino/Labels)

Le duo Sam Coones et Janet Weiss semble avoir épousé le rock pour le meilleur et le pire.
Passons rapidement en revue le pire le plus souvent aux abonnés absents sur les 14 titres de The sword of God.
Le rock est repris dans son essence : aussi niveau inventivité sonore on reste sur
sa faim mais en contrepartie dans ces eaux connues on surfe farouchement sur
le déferlement agité de la batterie de Janet Weiss.
Voilà pour le pire. Pour l'amateur de rock cet album est un disque au fond meilleur que sa musique. En effet, la musique et le songwriting transpirent la sympathie, poussent à l'adhésion. Elle durcit le ton smithien souvent avec brio.
Sam Coones musicien d'Elliot, on s'en serait douté tant un titre comme "Seal the deal" sonne comme du Figure 8.
Mais le duo à sa propre âme et c'est plutôt une preuve de leur fine compréhension de la pop que d'avoir su prélever le meilleur du songwriter le plus timide et modeste qu'il ait été donné d'écouter.
Janet Weiss pousse la chansonnette et ça fait toujours du bien.
Le rock le plus pur c'est "It's just raining" vocal perché, mur sonore bâti par la
redoutable de Janet.
Genetic Science et son "I got my defiance - you got your genetic science " c'est le coté engagé de l'album.
Quasi c'est finalement du rock intelligent par des gens bien.
bsgd
(bsgd [AT] purjus [POINT] net [*]) 

< autres chroniques <




Copyright 2000-2018 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)