sommaire
@ disques
agenda
interviews
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques de disques

Money Mark
"Change is Coming"
(Emporor Norton/Pop Lane)

Malgré le titre de ce nouvel album, le changement est déjà venu pour le magicien des touches noires et blanches électriques qu’est Mark Ramos Nishita, alias Money Mark. Et bien qu’il ne soit pas flagrant, le changement a toujours du bon. Mark explore toujours la soul jazzy des 60’s et le R&B teinté de musique latine qui peuplait ses deux premiers albums solos, mais Change is Coming constitue un grand pas musical pour le monsieur.
L’ajout de cuivres que l’on trouve sur quelques uns des morceaux renouvelle le son de Mark, le libérant un peu de la pression du soliste. Le sax bariton lui vole même la vedette sur Soul Drive Sixth Avenue, alors que c’est au tour de la clarinette de Ulises Bella de briller sur le mélancolique Rain (NYC). Entre temps, Money Mark a demandé l’aide de Los Lobos sur Pepe Y Irene une tranche d’afro-jazz chaloupé pour ce qui est un des moments forts du disque.
Il est vrai que l’assistance de tous ces artistes apporte une profondeur bienvenue, le jeu de Money Mark a également grandi pour devenir plus complexe et subtile. N’allez pas pour autant penser que celui qu’on a souvent appelé le quatrième membre des Beatie Boys – à juste titre d’ailleurs – en a oublié la joie simple d’un groove qui tue. Information Contraband est en effet bourré de guitares et de synthés saturés à souhaits, mené par un Money Mark funky comme jamais. Après tout, savoir quoi changer est la preuve de la sagesse de l’homme.
Fred
(fred [AT] purjus [POINT] net [*]) 
>> achetez ce disque sur PopLane.net >>

< autres chroniques <




Copyright 2000-2018 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)