sommaire
disques
agenda
@ interviews
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

Jim O'Rourke : Chicago, New-York, Tokyo et Paris quelquefois

1 2 3 4 5

14 Avril 2002. Auditorium du Louvres à Paris
Jim O'Rourke avait été invité dans le cadre du cycle de films "Maquillage, Le visage peint au cinéma", à mettre en musique Larmes de Clown, un film muet de 1924 de Victor Sjörström, avec Lon Chaney.
J'ai décidé de profiter de mon passage express à Paris ce weekend-là, de tenter ma chance et de rencontrer ce musicien hors-norme. J'appréhendais le fait de devoir batailler avec toute la clique journaleuse musicale parisienne (Inrocks, Magic, Libé qui sait ?). Service de presse injoignable ce dimanche, évidemment, c'était mal barré. Mais comme on dit, "qui ne tente rien n'a rien", alors je me suis présenté à l'accueil de l'auditorium du Louvres, au culot, demandant à parler à M. O'Rourke...
- Un instant je vais voir la responsable...
- oui, c'est pourquoi ?
- euh, Radio Campus Grenoble. (eh oui à l'époque c'était ça)
2 minutes plus tard
- Jim a 10 minutes à vous accorder.
- Merci.

Ca y est, on me présente. La première impression : il est pas grand le bonhomme, il est un peu bouffi le Jim. Mais avant tout, Jim O'Rourke est très aimable, fidèle à sa réputation. Malgré ses nombreuses heures de voyage avant d'arriver à Paris cette même apres-midi, Jim a donc bien voulu faire une pause dans son travail de préparation pour sa prestation du soir, avant de se faire appeler pour les balances.
Voici la retranscription de l'entretien que nous avons eu ce jour-là. Dommage que je ne puisse pas vous mettre, chers lecteurs, les nombreux éclats de rire ! (on n'a pas assez de place sur le serveur de PurJus.net pour mettre du son, désolé)

Good evening Jim...
Hi.
we are at the Auditorium du Louvres. You are going to present the music you created for a silent film from the 20's. Do you do this kind of thing often ?
I haven't done it in many years. I usually don't do it. I usually don't enjoy doing music to film. Now, I think I remember why, now I've been working on this one ! (rires.)
... but I read somewhere on the Internet that you liked movies very much, and maybe that your interest in movies was stronger than your interest in music ?...
Yeah,... but my interest in films has nothing to do with the music in it ! (rires.) Usually it's the least interesting thing for me.

la suite (2/5)

< autres interviews <





Copyright 2000-2016 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)