sommaire
@ disques
agenda
interviews
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques de disques

Sr Chinarro
"La Primera Opera Envasada Al Vacio"
(Acuarela/Pop Lane)

Avec Migala et Sr Chinarro qui en plus de concocter les plus belles chansons du
moment je découvre la touchante musicalité de la langue espagnole, servie disons le bien par des interprètes sortant du lot.
Oui à écouter Sr Chinarro j'en perds mon allemand et mon français. J'avais déjà connu ça avec les artistes brésiliens et leur portugais croisé, mais là Luque, le chanteur m'a mis une belle claque.
Me tromperai-je ?
Mon amie dit: "Ce genre de chanteur c'est ton style. Tu pourrais écrire toujours la même critique."
1) Ce genre je comprends pas. Du même acabit je ne peux que citer au plus une dizaine de noms.
2) La mélancolie, la langueur sont des terrains parsemés de gouffres et Luque équipé d'ailes Sr Chinarro leur sourit tristement.
3) En France soit on tient le discours débile :"La voix je m'en fous" soit on chante
un anglais dégeulasse. Cela dit on a nos perles qui évite la crânerie et la bêtise
des médiatisés avec grâce.

Splendide album d'un groupe classieux.
bsgd
(bsgd [AT] purjus [POINT] net [*]) 

< autres chroniques <


chroniques de Sr Chinarro

Sr Chinarro 
'Cobre Cuanto Antes'   Sr Chinarro 
'El ventrílocuo de sí mismo'  

> toutes les chroniques



Copyright 2000-2018 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)